Qu’est-ce que la nutrition?

La nutrition est l’ensemble des processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. D’une part, la physiologie de la nutrition traite de la façon dont l’organisme opère la transformation des aliments, de l’ingestion à la métabolisation. Elle étudie l’équilibre ou le déséquilibre existant entre l’énergie et les nutriments absorbés et les besoins de l’organisme.

D’autre part, la nutrition analyse le comportement alimentaire de l’individu ou du groupe en abordant l’alimentation au sein d’un tissu de facteurs environnementaux tels que l’environnement construit, les politiques de santé, la disponibilité et l’accessibilité de la nourriture, la culture.

L’OMS définit la nutrition telle que l’apport alimentaire répondant aux besoins de l’organisme.

Une bonne nutrition – c’est-à-dire un régime adapté et équilibré – et la pratique régulière d’exercice physique sont autant de gages de bonne santé. Au contraire, une mauvaise nutrition peut entraîner un affaiblissement de l’immunité, une sensibilité accrue aux maladies, un retard de développement physique et mental et une baisse de productivité. 

Ainsi, la malnutrition recoupe « les carences, les excès ou les déséquilibres dans l’apport énergétique et/ou nutritionnel d’une personne ».

Ce terme couvre 3 grands groupes d’affections:

  • la dénutrition, qui comprend l’émaciation (faible rapport poids/taille), le retard de croissance (faible rapport taille/âge) et l’insuffisance pondérale (faible rapport poids/âge); Les personnes souffrant de dénutrition, et les enfants en particulier, présentent des risques importants de maladie ou de décès.
  • la malnutrition en matière de micronutriments sous forme de carence ou d’excès, souvent en matière d’iode, de vitamine A et de fer. Ces carences sont une menace majeure pour la santé et influent négativement sur le développement des populations du monde entier.
  • le surpoids, l’obésité et les maladies non transmissibles liées à l’alimentation (diabète, accidents vasculaires cérébraux, cancers, etc.). Ces affections liées à une mauvaise alimentation et une mauvaise nutrition (consommation de produits caloriques trop gras ou sucrés) ont des conséquences néfastes sur l’activité physique et sont des facteurs de risques graves pour la santé.

Le terme de sous-nutrition intègre les formes de dénutrition et de carences.

Le Codex Alimentarius est le programme commun de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’organisation mondiale de la santé (OMS) consistant en un recueil de normes  , codes d’usages, directives et autres recommandations relatifs à la production et à la transformation agroalimentaires  qui ont pour objet la sécurité sanitaire des aliments, soit la protection des consommateurs et des travailleurs des filières alimentaires, et la préservation de l’environnement.

Un élément nutritifest défini comme suit dans les principes généraux du codex (CAC/GL 09 – 1987):toute substance normalement consommée en tant que constituant d’un aliment qui fournit de l’énergie; ou qui est nécessaire à la croissance, au développement et au maintien de la vie en bonne santé; ou en l’absence duquel se produisent des altérations biochimiques ou physiologiques caractéristiques. De surcroît un élément nutritif essentiel désigne toute substance normalement consommée comme constituant d’un aliment, nécessaire à la croissance, au développement et au maintien de la vie en bonne santé et qui ne peut être synthétisée en quantités suffisantes par l’organisme.

 Pour chaque élément nutritif, il existe des niveaux considérés comme minimaux (définis par la FAO) pour le bon développement et le bon fonctionnement physique et mental de l’homme et une carence est par définition un manque vis-à-vis de ce seuil.

La sécurité alimentaire qui est un concept central dans le domaine de la nutrition est définie par la FAO ainsi : « La sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment, un accès physique et économique à une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins énergétiques et leurs préférences alimentaires pour mener une vie saine et active ».